Haley Hanson – s Clot Blood Story … 2

Haley Hanson - s Clot Blood Story ... 2

Haley Hanson &# 8216; Blood Clot histoire

Haley Hanson &# 8216; Blood Clot histoire

Haley Hanson est maintenant dans le dernier semestre de son programme de soins infirmiers, et a découvert ce qu’il est d’être de l’autre côté du rail de lit, ainsi que la façon dont il est ennuyeux d’avoir ses symptômes de caillot sanguin ignorées ou rejetées par un médecin .

Je suis une femme de 21 ans qui a été diagnostiqué avec une thrombose veineuse profonde (TVP) et l’embolie pulmonaire (EP) en Février 2012.
J’ai grandi en jouant des sports, apprécié de nombreuses activités de plein air, et aimé passer du temps avec mes proches. Je venais de déménager à environ 900 miles de la maison dans le Nord de l’Ontario pour commencer l’école d’infirmières. Je me sentais comme si j’étais sur la route du succès et n’a jamais imaginé que ma vie pourrait changer si radicalement en un seul instant.

En Novembre 2011, je remarquai rougeur et gonflement dans mon bras droit. J’ai eu des difficultés à soulever mon bras au-dessus de ma tête, et quand je l’ai fait, je me suis souvenu d’une bosse visible quart de taille dans mon aisselle qui avait été là pour les 3 années précédentes. Je suis allé à la salle d’urgence (ER) et a subi une échographie. Ils ont expliqué qu’il était juste un ganglion lymphatique enflé qui peut interférer avec la circulation dans le bras. Je leur ai expliqué que je l’ai eu cette bosse depuis de nombreuses années et que la question de la circulation était nouveau. On m’a dit de rentrer à la maison, prendre un certain Tylenol® et il serait probablement éclaircir dans une semaine.

Il n’a pas clair – je suis devenu incapable d’utiliser mon bras droit dominant, même pour les tâches les plus simples. L’écriture est devenue un problème et il a été affecte ma performance à l’école. Je suis retourné à la salle d’urgence, et a insisté pour que quelque chose avait tort. Je me sentais comme si je savais que mon corps, et mon corps me disait les choses ne sont pas bien. Je me souviens d’un médecin de me dire que parce que je suis à l’école de soins infirmiers, je peux être exagérais sur mes symptômes. Je me sentais rejeté, insulté, et sans défense.
A Noël 2011, je me suis envolé la maison pour voir ma famille. Comme je me suis couché dans mon lit le soir de Noël, je me suis senti, une douleur écrasante forte dans ma poitrine. Je ne pouvais pas bouger ou respirer. Je paniqué, parce que je ne pouvais pas respirer assez d’air pour appeler à l’aide. Je posai il impuissant avec mes mains jointes sur mes côtes.

Après un certain temps passé, je suis parvenu à tourner de mon côté, qui soulageait un peu de ma douleur. Je ne voulais pas aller à la salle d’urgence la veille de Noël, en raison des flashbacks de la révocation de l’ancien médecin de moi lors de ma première visite. Au cours des prochains jours, j’ai eu la douleur de poitrine périodiquement, mais je voulais voir si elle irait mieux sur son propre – et il l’a fait.

Je suis rentré dans le Nord de l’Ontario après Noël avec l’espoir d’avoir terminé mon programme de soins infirmiers. Malheureusement, ma douleur thoracique retourné le jour de la Saint-Valentin. Cette fois, j’ai écouté mon corps, et est allé à l’hôpital. Après avoir subi une échographie, radiographie thoracique et un scanner, j’ai découvert qu’un caillot de sang qui a pris naissance dans mon bras droit avait rompu et a voyagé dans les veines principales dans ma poitrine, le bras et le cou, et les deux de mes poumons . J’ai aussi eu une complication d’un infarctus pulmonaire due à un manque d’oxygène à mes poumons, à cause du retard dans le diagnostic de mon caillot de sang. J’étais urgence transportés par avion à Winnipeg, Manitoba (Canada) où il y avait un hématologue qui pourrait mieux prendre soin de moi. Je fus placé des anticoagulants et hospitalisé pendant une semaine.

La raison de mes caillots de sang est une condition appelée Thoracic outlet syndrome. Cela signifie que mon os de l’épaule et la première côte sont trop rapprochées, ce qui provoque la circulation du sang dans mes bras pour être lent. Je prenais aussi hormonaux pilules de contrôle des naissances qui ont ajouté à mon risque que je l’ai depuis cessé. J’ai eu terminé les tests génétiques qui sont tous revenus négatifs. J’étais sur la thérapie d’anticoagulation pendant 4 mois (février 2012 &# 8211; Juin 2012) et maintenant je suis sur l’aspirine 81mg d’aspirine (faible dose) jusqu’à au moins 2014.

J’ai maintenant du mal à l’effort et ne peut pas faire du sport comme je le faisais. Je deviens le souffle court facilement et l’expérience des vertiges à l’occasion. Le gonflement dans le bras n’a pas disparu, et la bosse dans mon aisselle est toujours là. J’ai raté obligatoires les heures d’école pendant mon hospitalisation, donc tombé en retard dans mes heures de cours nécessaires. Je suis allé de se sentir comme une femme saine et active au sentiment que ma vie tournait autour de mes caillots de sang. Néanmoins, je suis déterminé à terminer mes cours avec A grades et je suis excité à propos de mon avenir carrière comme infirmière. Je crois que je peux donner beaucoup de soin du patient depuis que je l’ai connu étant dans la peau des patients, et je sens que je peux être plus sensibles à leur sort.

A travers mon histoire, je l’espère pour aider à sensibiliser la propagation de caillots de sang et d’inspirer les autres à apprécier chaque jour qui nous est donnée. Je sais que je suis chanceux d’être en vie et je l’espère pour aider les autres en partageant mon histoire. Si vous n’êtes pas sûr si vous avez une TVP / EP, s’il vous plaît ne pas attendre d’être vu ou laisser un médecin rejeter vos symptômes.

Prenez Accueil Messages

  • Persister lorsque vous avez des symptômes et vous vous sentez ignoré par un médecin.
  • Interruption ou lente (lente) du flux sanguin augmente la possibilité d’un caillot de sang
  • Les pilules contraceptives augmentent le risque de caillots sanguins
  • Écoutez les signaux que votre corps vous donne et agir si vous avez des signes et des symptômes qui vous inquiètent
  • Les caillots de sang se produisent chez les personnes plus jeunes, mais sont moins susceptibles
  • Un diagnostic précoce est optimal pour prévenir les complications
  • Anticoagulants (médicaments anti-coagulation) sont plus efficaces pour la formation de caillots de sang veineux que l’aspirine
  • La vie peut continuer même après un caillot de vie en danger

La mission de la National Blood Clot Alliance est de faire progresser la prévention, le diagnostic précoce et un traitement efficace des caillots de sang, troubles de la coagulation et les coups de caillot provoqué par la sensibilisation du public, la sensibilisation et l’éducation du patient et professionnel.

Misty Publié le 31 Août, 2016 au 22:35

Je suis âgé de 36 ans femme de race blanche qui a eu un accident vasculaire cérébral en Janvier 2005 au très jeune âge de 25 ans vieux. Ma course a été causée par des caillots de sang (DVT) et une embolie pulmonaire. Je travaillais avec mon mari un matin quand je me suis senti très bizarre, comme je l’étais engourdi et rapidement perdre l’accent sur l’endroit où je me trouvais, qui je suis. Nous sommes allés à la salle d’urgence à raconter que je suis soit sur les médicaments (I&# 8217; ai jamais fait la drogue !!) ou a été extrêmement stressés et ayant une dépression nerveuse! (Permettez-moi de dire, je l’avais toujours été en bonne santé presque jamais même eu un rhume&# 8230; la seule chose que je&# 8217; ve lutté toute ma vie avec & toujours faire est reflux acide sévère) (qui plus tard nous avons découvert que&# 8217; est pourquoi ils ont suggéré l’utilisation de drogues bc le reflux acide causé mes dents à regarder que waypoint &# 128545; Mes dents ne sont pas pourris, noir, ou manquant. De plus le reflux acide avait commencé à montrer des signes dans ma doublure de la gorge & causé mon avoir un petit haut natel hernia- situé entre ma poitrine) Ils ont dit que j’étais trop jeune pour avoir un caillot sanguin ou à tester (une échographie simples) pour la formation de caillots sanguins. Au contraire, ils me mettent dans un hôpital de santé mentale et me traitaient pour une dépression nerveuse & d’autres maladies mentales. Cette&# 8217; s quand j’eu ma course, après avoir été dans un établissement psychiatrique pour une semaine ou deux. Il n’y avait pas d’autre choix que de retirer les sangles (je suis attaché dans un lit d’hôpital 90% du temps, j’étais là-bas) et mis mon dans une ambulance et envoie-moi à l’ER. Ils ont finalement découvert que j’avais eu un accident vasculaire cérébral, plusieurs DVTs et 2 embolies pulmonaires. La course était apparemment mauvaise et ils ont eu aucun espoir de me récupérer. Bc nous avait pas d’assurance après quelques mois, ils ont dit à mon mari, il ne pouvait rien faire et me renvoyés chez eux (dans un état de légumes) à mourir. Mon mari a refusé d’abandonner! Il m’aime & moi voulions voir nos 4 très petits enfants grandissent & nous voulions continuer notre vie ensemble comme une famille. Il m’a porté 3-4 fois par semaine à une clinique Coumadin, il a changé mes couches, me nourris des aliments pour bébé, déplacé mes bras, les jambes, a travaillé ma bouche ouverte & fermé avec ses mains. Il me transporta en arrière en essayant de trouver de l’aide quelque part. Il m’a parlé, m’a parlé de nos vies ensemble, il m’a lu & nos enfants. Il n’a jamais abandonné! Puis il a dit un mois jour sur la route, j’essayé de parler. Je serrai sa main (très légèrement) de cette façon son signe que je n’étais&# 8217; t aller nulle part. Il a commencé à ajouter shakes nutritionnels à mon régime d’aliments pour bébés, a commencé à travailler mes membres plus fréquemment. conservé parler & priant. Après que je pouvais marcher un peu sur mon propre (20 marches ou plus) et ne pouvait parler à l’endroit où il était assez clair pour comprendre, il m’a ramené dans le même hôpital qui m’a envoyé chez lui pour mourir & demandé pour les Drs par nom. Quand il les vit, il a demandé si elles se souvenaient de lui, avec des regards tristes ils ont dit qu’ils ont fait et a demandé comment il faisait & combien de temps il avait été depuis mon passage? Il leur a demandé d’attendre une minute, il est venu et m’a fait de la salle d’attente et me fit marcher & parler pour eux. Choqué. Choqué était un euphémisme! Ils l’ont aidé à trouver un hématologue pour moi. Je suis resté sur les injections de Lovenox deux fois par jour pendant plus de 6 mois. Nous sommes allés à la thérapie physique. un homme (mon mari) que j’avais une famille devait croire; lui et nos quatre enfants. je&# 8217; ve depuis eu plusieurs autres DVTs et des embolies pulmonaires. Mes bras & jambes restent engourdis. je&# 8217; m ne prenant 81mg d’aspirine pour bébé (chewable) plusieurs fois par jour (qui, par ailleurs, fait la doublure de mon esphogus plus mince) je dois encore le reflux acide sévère et je crains constamment d’avoir une autre course et ne pas vivre à travers la prochaine un. -Ma Grand-mère de mon côté des pères avait une maladie de la coagulation dans laquelle ils ont dû tirer plusieurs pintes de sang de son chaque mois. Ma grand-mère de mon côté des pères a des problèmes avec sa coagulation du sang & est toujours sur Coumadin. Personne ne sait ce que la condition que ma grand-mère avait est appelé. Outre ma grand-mère, je&# 8217; m la seule personne dans notre famille qui a ce problème de coagulation. Je veux savoir ce qu’il est, quelles sont les causes, ce qui peut être fait pour le traiter? Quelqu’un peut-il s’il vous plaît aidez-moi à ces questions? Je serais très reconnaissant pour toute connaissance à ce sujet.

lisa Publié le 31 Août, 2016 au 22:59

je&# 8217; m suis actuellement âgé de 39 ans qui a été très actif jusqu’à ce que Mars 2012 je jouais au soccer, baseball ect. Je commencé à avoir des crampes dans les jambes, des douleurs au cou et des maux de tête haute pression sanguine. J’ai eu une tuméfaction douloureuse derrière mon aisselle. Je suis allé à un chirurgien général et l’avait enlevé. Il était une tumeur bénigne. 2 d’entre eux. Travaillait 2 emplois à l’époque. Nous sommes allés au chiropraticien pendant près de neuf mois. J’ai eu un certain soulagement à chaque fois, mais était seulement temporaire. Ensuite, a été envoyé à un neurologue qui était préoccupé par mes maux de tête. L’IRM cérébrale a été fait. Inutile de dire que trouvés dans mon cerveau aucun abnormalties. La douleur était si mauvais. Donc, je savais que quelque chose était mal avec ma colonne vertébrale. Les maux de tête étaient un symptôme de ma pression artérielle élevée en raison de la douleur au cou. Je suis allé voir un neurochirurgien. Ils ont fait une IRM de mon cou. Je dis besoin une intervention chirurgicale pour une hernie discale. Je devais donc ACDF de ma C56 fusion. On trouve également la malformation de Chiari hernie dans ma colonne vertébrale. Fastward 1 an et 2 mois après mon fusion. Knots formés dans mon dos. Scapula mal et le cou. Puis armer la douleur et l’engourdissement. Je radiculopathie mais ai maintenant été dit que j’ai TOS. Je vois mon neuro chirurgien dans environ 2 semaines. Notre histoire semble similaire. Avec la masse puis TOS. Maintenant que vous&# 8217; ai entendu mon histoire. Ça vous dérange si je vous demande comment vous faites maintenant? je&# 8217; m méditant la chirurgie pour la compression et terrifié. Merci et espoir tout va bien.

lisa Publié le 31 Août, 2016 au 23:01

Aussi je&# 8217; ai été le er quelques fois à cause de la poitrine ppain. nausées de pression pression de bras artérielle et la douleur. Je pense que je pourrais peut-être avoir un caillot de sang, mais Nope. Ils viennent de me renvoyés chez eux avec les médicaments de la douleur. Triste triste triste

lisa Publié le 31 Août, 2016 au 23:03

La raison pour laquelle je pense aussi caillot de sang est mon bras la peau ressemble im portant dentelle sur mon bras et forarm. Cest la meilleure façon de décrire et j’ai un hemhorrage de Splinter dans mon ongle du pouce qui a été là pour 3ans.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire