photos mâle Circoncis

photos_6 mâle Circoncis

Les complications de la Circoncision

Abstrait

Aux Etats-Unis, la circoncision est une procédure généralement effectuée. Il est une procédure relativement sûre, avec un taux global de complications faible. La plupart des complications sont mineures et peuvent être gérées facilement. Bien que rare, complications de la circoncision ne représentent un pourcentage significatif de cas vus par les urologues pédiatriques. Souvent, ils nécessitent une correction chirurgicale qui se traduit par un coût important pour le système de soins de santé. Les complications graves sont très rares, mais la mort a été rapportée à la suite dans certains cas. Une évaluation préopératoire approfondie et complète, en se concentrant sur l’histoire et l’histoire de la naissance de saignement, est impératif. Une sélection appropriée des patients en fonction de considérations d’âge et anatomiques ainsi que la technique chirurgicale stérile appropriée sont essentiels pour prévenir de futurs événements indésirables liés circoncision.

Mots clés: Pénis, la circoncision, les complications, enfant, micropénis, discrète

1. ORIGINES

La circoncision est l’une des procédures chirurgicales les plus anciennes et l’une des interventions chirurgicales les plus couramment pratiquées dans la pratique aujourd’hui [1. 2]. Les descriptions de la durée de la circoncision rituelle à travers les cultures, et ont été décrits dans les textes égyptiens anciens, ainsi que l’Ancien Testament. Environ 1,1 million de circoncisions néonatales ont été réalisées aux Etats-Unis en 2008 seulement [3], et l’incidence de cette procédure semble être à la hausse. Dans une grande étude rétrospective de la Nationwide Inpatient Sample, les taux estimés de la circoncision des nouveau-nés ont augmenté de 48,3% au niveau national dans les années 1988&# X02013; 91 à 61,1% des nouveau-nés de sexe masculin de 1997&# X02013; 2001. Cela représente une augmentation de l’incidence d’environ 6,8% par an [1]. Cela peut être dû en partie à la modification de sa position Association américaine de pédiatrie en 1989 ni à recommander, ni condamner la circoncision néonatale systématique [4]. Divers auteurs ont rapporté des avantages, notamment: la prévention des infections des voies urinaires et pyélonéphrite, la diminution des taux de cancer du pénis, et une diminution de la transmission du VIH [5 &# X02013; 8]. Cependant, la circoncision, comme toute intervention chirurgicale, ne porte le risque de complications. Les taux de complications dépendent de plusieurs facteurs, y compris des anomalies anatomiques, comorbidités médicales, la technique chirurgicale, et l’âge du patient. Cet article traitera des complications et des méthodes les plus courantes pour les gérer.

2. MÉTHODES DE CIRCONCISION

Diverses méthodes de circoncision sont couramment utilisés aux Etats-Unis aujourd’hui. Le choix de la méthode de la circoncision dépend du niveau de confort et de la formation du médecin. Les techniques les plus couramment utilisées utilisées dans le cadre de pouponnière sont la pince Gomco, la pince Mogen et le Plastibell. Bien que tous ces éléments peuvent être utilisés dans la salle d’opération, la &# X0201c; la circoncision main-libre&# X0201d; en utilisant soit la technique de manchon ou la technique de la fente dorsale-ventrale est le plus couramment utilisé. Chaque instrument et technique comporte ses propres avantages et les risques de complications.

La pince Gomco est une technique de suture moins un dispositif qui utilise quatre pièces qui protège le gland présente hémostatique et une plate-forme pour réséquer le prépuce (figure 1). La circoncision commence par rétracter le prépuce pour libérer les adhérences et de permettre l’exposition et l’inspection du gland pour d’éventuelles anomalies. La cloche de métal est placé complètement sur le gland de blindage contre les dommages, suivi par le placement de la plate-forme sur la cloche et le prépuce prendre soin de ne pas tirer la peau trop (le but est de maintenir la jonction pénoscrotale), le placement de la partie de sertissage fournira la compression hémostatique de la peau après le serrage de la vis, l’excision du prépuce, le démontage de l’appareil sans desceller la peau des bords, et, enfin, le pansement.

(A) La pince Gomco se compose de 4 pièces: la cloche, la plate-forme, le bras d’accrochage, et la vis. Ceux-ci sont assemblés après avoir placé la cloche complètement sur le gland (b) et la peau aspirée à travers le trou dans la plate-forme. Hémostase est obtenue en serrant la .

Les complications de la circoncision Gomco sont principalement liés à des facteurs techniques. Il est important de veiller à ce que la cloche de métal recouvre complètement le gland, sinon la peau insuffisant sera enlevé et l’incision accidentelle dans le gland est possible. Une cloche qui est trop grand se traduira par la suppression de trop de peau. Comme mentionné, la rétraction trop agressif de la peau grâce à la plate-forme peut conduire à l’élimination excessive de la peau et la chirurgie corrective subséquente; à l’inverse, insuffisante dessin maquillage de la peau conduira à une circoncision incomplète, qui peut également nécessiter une intervention chirurgicale corrective. Un serrage insuffisant des résultats de vis en compression insuffisante de la peau et des saignements ultérieurs. On peut envisager de garder la vis serrée pendant plusieurs minutes de compression hémostatique avant exciser la peau.

La pince Mogen (figure 2) est un dispositif utilisé pour les circoncisions rituelles juives et couramment utilisés par les obstétriciens, qui sert également à fournir l’hémostase et une plate-forme pour l’élimination adéquate de la peau. Après la lyse des adhérences et l’inspection des glans, les bords de prépuce sont élevées et la pince en forme de V est placé à travers le prépuce à la position désirée assurant que le gland est positionné au-dessous du collier. La pince est ensuite serré pour fournir l’hémostase et la peau est amputée. Les complications spécifiques à ces techniques comprennent les blessures au gland s’il est au-dessous du bord inférieur de la pince, et une circoncision asymétrique incomplète en raison de mal-positionnement du dispositif de serrage (typiquement plus de redondance ventral). Les complications possibles comprennent l’enlèvement de la peau insuffisante ou excessive ou asymétrique redondance et glans amputation dû à un mauvais placement de serrage.

Mogen la pince est utilisée en tirant la peau à retirer dans le V et fournissant une hémostase suivie d’une amputation.

La (figure 3) Plastibell technique a été développée dans les années 1950 et est une variante de la pince Gomco. Après la lyse des adhérences du pénis, la cloche en plastique, similaire en apparence au métal Gomco cloche, est placé complètement sur le gland. Hémostase est alors assuré en plaçant un fil de suture étranglant au niveau de la couronne, ce qui est tout laissé en place. La peau se muer après quelques jours et le Plastibell tombe [9]. Les complications associées comprennent la circoncision incomplète en raison d’un placement inadéquat de cloche ou le glissement du Plastibell tout en liant la suture hémostatique, et le gland blessure ou saignement en raison de l’insuffisance de placement hémostatique de suture.

Le Plastibell est placé sur le gland et une suture est fixée sur la peau. Après plusieurs jours, la peau Slough et l’Plastibell tombe.

le &# X0201c; la circoncision main-libre&# X0201d; est réalisée dans la salle d’opération et implique exciser la peau marquée, l’hémostase en utilisant électrocoagulation puis reapproximation de la peau des bords en utilisant des sutures absorbables ou octyl-2-cyanoacrylate (Dermabond TM. Ethicon) [10]. Les lignes d’incision pour le &# X0201c; technique de manchon&# X0201d; sont circonférentielle à la même distance de la couronne sur les surfaces intérieure et extérieure préputiaux (figure 4). Le manchon de la peau est enlevée et la procédure terminée. Pour la technique de fente dorsale-ventrale (figure 5), ces incisions sont faites comme leur nom en déduisent vers le bas à la distance prédéterminée du bord coronal, puis les incisions sont reliées en laissant les deux libres des bords circonférentiels qui sont ensuite fermées après l’obtention d’une hémostase .

le &# X0201c; manchon&# X0201d; technique consiste à inciser la peau du prépuce interne (a), puis la peau du prépuce externe sus-jacente (b). Les sutures sont les plus couramment utilisés pour rapprocher les bords de la peau (c).

(A) La technique de la fente dorsale-ventrale de la circoncision consiste à faire ces incisions et (b) l’enlèvement de la peau entre eux. Les sutures sont les plus couramment utilisés pour rapprocher les bords de la peau.

3. TIMING DE CIRCONCISION

Il a été largement rapporté que les complications de la circoncision se produisent plus fréquemment avec l’augmentation de l’âge du patient. Le saignement devient plus fréquente au cours de la &# X0201c; minipuberty&# X0201d; de l’enfance qui commence à 4 semaines d’âge et étend à 3 mois. Ceci est pensé pour être dû à une augmentation de la médiation hormonale dans pénis et la taille prépuce et vascularisation [11]. Dans une étude sur la base d’observation prospective récente de 583 circoncisions néonatales, Banieghbal rapporté seulement deux complications hémorragiques mineures nécessitant des sutures. Les deux se sont produits chez les nourrissons âgés de 3 semaines. Basé sur l’utilisation de l’Infant néonatale échelle de douleur, il a également indiqué que le calendrier idéal pour une &# X0201c; sans douleur&# X0201d; la circoncision est au cours de la première semaine de vie [12]. Cela est en outre soutenu par Horowitz et Gershbein qui ont déclaré zéro complications chez 98 nourrissons circoncis avec une pince Gomco dans leur premier mois de vie par rapport à un 12/32 ou un taux de complications de saignement de 30% nécessitant des sutures ou fulguration chez ceux âgés de 3&# X02013; 8 mois [13].

4. COMPLICATIONS

Le taux d’événements indésirables varie considérablement selon les rapports, selon la définition choisie pour une complication postopératoire. Dans une grande méta-analyse de la série prospective et rétrospective, Weiss et al. fait état d’une fréquence des événements indésirables de et pour les événements indésirables graves [14]. Cela peut représenter un coût important en termes de ressources et d’utilisation de dollars de soins de santé. Au cours d’une période de cinq ans à l’Hôpital général du Massachusetts, 7,4% de toutes les visites à un urologue pédiatrique étaient des complications de la circoncision. Cela se traduit à un coût total moyen par patient pour les procédures redo de 1617 $ et un coût annuel estimé de 137.122 $ à l’institution [15].

Pour faciliter la discussion, les événements indésirables suivants la circoncision peuvent être classés soit comme des complications précoces ou tardives. Les complications précoces tels que: le saignement, la douleur, l’élimination inadéquate de la peau, et l’infection du site opératoire ont tendance à être mineur et tout à fait traitable. Cependant, postcircumcision saignements chez les patients souffrant de troubles de la coagulation peut être importante et parfois même fatale. D’autres complications précoces graves comprennent chordee, hypospadias iatrogène, la nécrose du gland, et l’amputation du gland. Ce dernier, bien sûr, nécessite une intervention chirurgicale rapide. Les complications tardives inclure les kystes épidermiques d’inclusion, les secteurs de suture de sinus, chordee, l’enlèvement de la peau inadéquate résultant en prépuce redondant, adhérences du pénis, phimosis, pénis enterrés, fistules urétro, méatite et sténose du méat. Ceux-ci sont généralement traités dans un cadre ambulatoire. La plupart des conditions mentionnées ci-dessus sont évitables en accordant une attention aux détails et une bonne technique. Mayer et coll. ont constaté que certaines variations anatomiques subtiles sont significativement associés à des complications de la circoncision fin, y compris les sangles pénoscrotale, coussinets adipeux suprapubiens, et la prématurité [16].

4.1. Décès

Heureusement, la mort de la circoncision néonatale est heureusement un événement extrêmement rare. Roi fait état d’une période où 500.000 circoncisions consécutives ont été réalisées à New York sans un seul accident mortel [17]. Cependant, un cas d’un anneau Plastibell égaré qui a causé l’obstruction du méat complète a entraîné la stase veineuse aiguë et la mort subséquente de septicémie rapporté par le Comité d’examen des décès en Ontario pédiatrique en 2007. Dans ce cas, la reconnaissance rapide de l’obstruction est la gestion critique et primaire devrait être un retrait immédiat de l’anneau et le cathéter placement Plastibell [18]. Il existe d’autres rapports dans la littérature internationale qui décrivent la mortalité du tétanos à la suite de circoncisions effectuées dans des conditions non stériles. Bennett et al. ont rapporté que les antibiotiques topiques pourraient diminuer ce risque de tétanos néonatal 4 fois [19].

4.2. Saignement

Le saignement est la complication la plus courante de la circoncision, avec une incidence de 1% dans une grande étude rétrospective [20]. Le saignement peut se produire le long de la peau des bords entre les sutures ou d’un vaisseau sanguin discret, le plus souvent à la frenulum. Une attention méticuleuse à l’hémostase au cours d’une procédure ouverte et suffisamment de temps pour la compression des bords de la peau pendant circoncisions nouveau-né devrait empêcher la majorité des cas, bien que délogeant d’un caillot ou cautérisation escarre peut se produire. La majorité des postcircumcision saignement peut être contrôlé avec application d’une pression directe ou une application rigoureuse de nitrate d’argent. Il est rare d’exploration et de suture nécessaire plaie. Un bilan hématologique est justifié que chez les patients qui saignent persistante ou saignent de manière significative. Dans une étude rétrospective de la base de données de la Mayo Clinic Pediatric Hémophilie, 48 patients avec une gamme de coagulopathies étaient circoncis. 21 patients avaient connu des troubles de la coagulation, tandis que les 27 autres patients ont été diagnostiqués après un saignement prolongé de leur circoncision. Il y avait 11 complications hémorragiques, dont trois étaient graves et nécessaires transfusion de RBC pour une anémie sévère, malgré le remplacement du facteur préopératoire [21]. Chez les patients atteints d’hémophilie qui doivent subir la circoncision, préopératoire et le remplacement du facteur périopératoire est une exigence définie. La colle de fibrine a également été montré pour diminuer la quantité de remplacement de facteur recombinant nécessaire (et le coût du traitement, ainsi) sans altérer de façon significative les complications hémorragiques [22].

4.3. Infection

En raison de la superbe double alimentation sanguine du pénis, infection de la plaie se produit rarement. Dans une série de 5,521 circoncisions comparant la technique Plastibell à la pince Gomco, Gee et Ansell ont rapporté seulement 23 (0,4%) infections. Parmi eux, le groupe Plastibell avait beaucoup plus d’infections, 19 contre quatre (P &# X0003c; 0,005) [20]. Tous ont répondu à une combinaison d’un traitement topique et une antibiothérapie par voie orale. organismes étiologiques sont généralement la flore de la peau, mais en raison de l’environnement unique sale de la couche, la flore colique a également été rapportée. La plupart des infections peuvent être évitées avec une bonne préparation du patient, gants porter et de bons soins de la plaie locale, y compris le nettoyage du pénis, et l’application de pommade antibiotique avec les changements de couches [2].

Les infections graves suivantes Plastibell circoncision, y compris fasciite nécrosante, ont été rapportés aussi bien. Plusieurs auteurs décrivent présentant des signes et des symptômes, érythème, induration, douleur hors de proportion avec les signes physiques, couplés avec tachycardie, leucocytose, ou bandemia. Comme chez l’adulte, il est généralement une polymicrobiennes. antibiotiques à large spectre Empiric pour couvrir Gram négatif, à Gram positif, et les organismes anaérobies sont essentiels. Un schéma proposé est un aminoglycoside, la nafcilline, ou à la vancomycine et à la clindamycine. évaluation chirurgicale rapide et le débridement agressif des tissus nécrosés est nécessaire [23].

4.4. Perte de la peau / déhiscence de la plaie

déhiscence des plaies et des blessures dégantage de l’arbre sont suivant possible en utilisant l’une des techniques décrites ci-dessus pour la circoncision néonatale. De gantage blessures résultent de l’excès de peau en cours d’élaboration dans la pince, puis amputée. Bien que, moins probable, la détermination incorrecte de la quantité de peau pour enlever pendant la circoncision mains libres peut se produire. Souvent, ces blessures sont traitées avec soin local de la plaie et a permis de guérir par seconde intention. Il y a des rapports de autogreffe la peau excisée avec un bon résultat esthétique [24].

4.5. Trapped Penis / Concealed

De même, un pénis caché peut résulter de l’enlèvement trop zélé de la peau de l’arbre couplé à un coussinet adipeux suprapubic important résultant dans la guérison dans le coussinet adipeux. Une autre conséquence de cette configuration est une phimosis secondaire à partir de la fermeture progressive de la peau sur le gland du pénis. Ceci peut être évité en comprimant fermement le coussinet adipeux à la paroi abdominale pour mieux déterminer combien la peau doit être retiré [16]. En outre, la matière grasse doit être compressé surpubienne régulièrement après la procédure pour permettre à la verge d’être en saillie. La chirurgie correctrice peut être nécessaire s’il y a absence ou relâchement significatif de l’angle pénoscrotale ou sangle pénoscrotale qui empêche la saillie adéquate du pénis.

4.6. Prépuce redondant / Circoncision Révision (Figure 6)

Des exemples de la peau redondante suivantes circoncision (a, b, c).

la circoncision inadéquate, ou l’excès prépuce, est une indication assez commune pour le renvoi à un urologue pédiatrique. Dans une étude rétrospective de 476 complications de circoncision tardives traitées au Massachusetts General Hospital, 40% étaient pour la circoncision inadéquate et un autre 5% pour des phimosis nécessitant une révision. Les critères de traitement sont purement subjectifs et principalement cosmétiques à l’exception de ceux qui phimosis, bien sûr [15]. La réparation est prévue électivement sous anesthésie générale et est mieux accomplie en utilisant le &# X0201c; main-libre&# X0201d; peau technique manches enlever la peau redondante.

4.7. Préputiales adhérences / Ponts de la peau (figure 7)

adhérences péniens (a) entre la peau de l’arbre et le gland peuvent être séparés manuellement pendant les ponts de la peau du pénis (b) ne peuvent pas être séparés manuellement et doivent être excisées&# X02014; pont de la peau.

adhérences du prépuce résultent souvent de la lyse soit inadéquate des adhérences naturelles avant la circoncision ou de la migration distale de la peau à partir d’un coussinet adipeux suprapubic important. Williams et al. rapportent que 63% des patients se présentant pour la révision de la circoncision ont été trouvés à avoir des coussinets adipeux suprapubiens importants [25]. La majorité des adhérences devrait lyser spontanément que le pénis se développe, la graisse suprapubic recule, et des érections deviennent plus fréquentes et plus ferme. Dans le cas contraire, la lyse des adhérences préputiales peut être effectuée dans le bureau en poussant doucement les adhérences de gland après l’administration d’une crème anesthésique topique tel que EMLA. Récurrence de ces adhérences peut être limitée par la compression régulière de la zone sus-pubienne pour faire le pénis font saillie et le placement de la gelée de pétrole ou toute autre pommade. Pendant la guérison, l’incision circonférentielle peut adhérer au gland et dans certains cas guérir dans un pont de la peau épithélialisé [2]. Si mince et transparent, ils peuvent être divisés dans le bureau. Cependant, d’adhérences et de ponts épais de la peau nécessitent une intervention chirurgicale. Ceux-ci peuvent être divisées brusquement après une période de compression avec une pince hémostatique. ponts de la peau ont représenté près de 30% de la fin des complications signalées par le groupe du Massachusetts General Hospital [15].

4.8. Méatite / Meatal Sténose (Figure 8)

sténose du méat dans un 3 ans homme circoncis qui a présenté avec un petit ruisseau.

En l’absence du prépuce, l’érythème du méat se produit généralement après la circoncision en raison de l’irritation. Méatite est souvent un problème d’auto-limitée, mais peut être traitée par l’application d’une pommade antibiotique et le maintien de la zone sèche. sténose du méat a été postulé pour être à la suite de la ligature de l’artère frenular ou de méatite ammoniacal [2] et représentent 26% des complications tardives [15]. Alors que le méat peut sembler faible, elle peut ouvrir de manière adéquate pendant la miction; ce qui explique pourquoi la plupart des enfants atteints de sténose du méat ne présentent pas qu’après la formation de toilette. Le traitement chirurgical est indiquée, en présence de symptômes tels que la déviation du jet d’urine, des gouttes, la dysurie, la fréquence d’urgence ou de vidange insuffisante. Le traitement est méatotomie ou méatoplastie, qui peut être accompli sous anesthésie locale dans le bureau ou dans la salle d’opération.

4.9. urétro Fistula

fistule urétro est une complication rare, mais néanmoins a été rapporté après que les deux circoncisions Plastibell et Gomco [9]. Fistules peut présenter comme une fistule évidente ou comme un jet d’urine scission. Souvent, cela est le résultat de la compression nécrose d’un anneau Plastibell retenu ou d’un préjudice direct du placement incorrect de la pince Gomco. Blessure à l’urètre au cours d’une dissection ventrale peut se produire au cours d’une &# X0201c; main-libre&# X0201d; circoncision. Retardé réparation lambeau peut être fait électivement après le pénis de l’enfant a grandi assez pour une manipulation bonne des tissus.

4.10. Nécrose du gland / Amputation du gland

Nécrose du gland peut survenir à la suite d’une blessure de cautérisation au cours d’une circoncision Gomco ou de la migration distale d’un anneau Plastibell taille incorrecte [9. 20]. La gestion de la nécrose glans dépend de sa gravité. Des cas bénins peuvent être gérés avec soin local de la plaie et une pommade antibiotique topique et permettant à la peau nécrosée à Slough. Certains auteurs rapportent la gestion des cas graves avec détournement suprapubic et retardé urethroplasty [9]. Il existe de rares rapports de cas de nécrose complète du gland et phallus dans lequel le changement de sexe a été réalisée après de multiples tentatives de mise en scène de réparation [20]. Pour cette raison, l’utilisation du bistouri électrique est contre-bride excision.

Amputation du gland se produit très rarement, mais est une complication dévastatrice de Mogen serrer la circoncision. Le Mogen pince ou bouclier semble uniquement sensibles à cette blessure particulière étant donné l’incapacité du chirurgien de visualiser directement le gland avant inciser le prépuce. Sherman et al. signaler sept reconstructions après les amputations traumatiques du gland. Les auteurs ont rapporté que le débridement minimal et la récupération du tissu amputée ont été essentiels à la réparation. réanastomose primaire simple du tissu du gland était possible dans 6 des 7 patients, le dernier patient a nécessité la reconstruction urétrale [26]. propres tissus du patient peut rester viable jusqu’à 8 heures et utilisé avec succès pour la réparation si conservée de manière adéquate en enveloppant le tissu humide gaze saline placée dans un sac en plastique et transportés sur la glace [26].

4.11. hypospadias

Des cas isolés d’hypospadias iatrogène ont été rapportés après que le chirurgien a effectué une ventrale plutôt que d’une dorsale fente avant le début de la circoncision [27]. Il est important que le plan correct soit entré pour la lyse des adhérences initiales de sorte que le conduit auditif ne soit pas entré accidentellement et endommager.

Bien que pas techniquement une complication, la non-reconnaissance d’un hypospadias avant la circoncision peut être problématique s’il y a la peau insuffisante pour réparation ultérieure. Alors que la plupart des cas d’hypospadias sont associés à un prépuce à capuchon dorsalement, la megameatus avec la variante de prépuce intact aura une configuration telle que décrite dans son nom. examen physique approfondi est impératif avant la circoncision quelle que soit la méthode employée.

Les références

1. Nelson CP, Dunn R, Wan J, Wei JT. L’incidence croissante de la circoncision des nouveau-nés: les données de l’échantillon de patients hospitalisés à l’échelle nationale. Journal of Urology. 2005; 173 (3): 978-981. [PubMed]

2. Hutcheson JC. la circoncision néonatale Homme: les indications, les controverses et les complications. Urologiques Cliniques de l’Amérique du Nord. 2004; 31 (3): 461-467. [PubMed]

3. US Dept of Health and Human Services. http://www.ahrq.gov/

4. Lannon CM, Bailey AGD, Fleischman AR, et al. Circoncision déclaration de politique générale. American Academy of Pediatrics. Groupe de travail sur Circoncision. Pédiatrie. 1999; 103 (3): 686-693. [PubMed]

5. Rushton HG, Majd M. pyélonéphrite chez les nourrissons de sexe masculin: quelle est l’importance du prépuce? Journal of Urology. 1992; 148 (2): 733-736. [PubMed]

6. Gris RH, Kigozi G, Serwadda D, et al. La circoncision masculine pour la prévention du VIH chez les hommes à Rakai, en Ouganda: un essai randomisé. The Lancet. 2007; 369 (9562): 657-666. [PubMed]

7. Bailey RC, Moses S, Parker CB, et al. La circoncision masculine pour la prévention du VIH chez les jeunes hommes à Kisumu, au Kenya: un essai contrôlé randomisé. The Lancet. 2007; 369 (9562): 643-656. [PubMed]

8. Auvert B, Taljaard D, Lagarde E, Sobngwi-Tambekou J, Sitta R, Puren A. Randomized, essai d’intervention contrôlée de la circoncision masculine pour la réduction du risque d’infection au VIH: l’essai ANRS 1265. PLoS Medicine. 2005; 2 (11, article E298) [PMC gratuit article] [PubMed]

9. Bode CO, Ikhisemojie S, Ademuyiwa AO. blessures péniens de migration proximale de l’anneau de la circoncision Plastibell. Journal of Pediatric Urology. 2010; 6 (1): 23-27. [PubMed]

10. Elmore JM, Smith EA, Kirsch AJ. la circoncision de suture en utilisant 2-octyl cyanoacrylate (Dermabond): évaluation après une expérience de 18 mois. Urologie. 2007; 70 (4): 803-806. [PubMed]

11. Damassa DA, Cates JM. globuline et le développement sexuel masculin Sex hormone binding. Neurosciences et Biobehavioral Avis. 1995; 19 (2): 165-175. [PubMed]

12. Banieghbal B. temps optimal pour la circoncision néonatale: une étude basée sur l’observation. Journal of Pediatric Urology. 2009; 5 (5): 359-362. [PubMed]

13. Horowitz M, Gershbein AB. Gomco la circoncision: quand est-il sécuritaire? Journal of Pediatric Surgery. 2001; 36 (7): 1047-1049. [PubMed]

14. Weiss HA, Larke N, Halperin D, Schenker I. Les complications de la circoncision chez les nouveau-nés de sexe masculin, les nourrissons et les enfants: une revue systématique. BMC Urology. 2010; 10, article 2 [Article PMC gratuit] [PubMed]

15. Pieretti RV, Goldstein AM, Pieretti-Vanmarcke R. Les complications tardives de la circoncision des nouveau-nés: un problème commun et évitable. Chirurgie pédiatrique internationale. 2010; 26 (5): 515-518. [PubMed]

16. Mayer E, Caruso DJ, Ankem M, Fisher MC, Cummings KB, Barone JG. variantes anatomiques associées à des complications de la circoncision des nouveau-nés. Le Canadian Journal of Urology. 2003; 10 (5): 2013-2016. [PubMed]

17. Roi LR. La circoncision néonatale aux États-Unis en 1982. Journal of Urology. 1982; 128 (5): 1135 à 1136. [PubMed]

18. Cairns J. Circoncision: une procédure mineure? Paediatrics and Child Health. 2007; 12 (4): 311-312. [Article PMC gratuit] [PubMed]

19. Bennett J, Breen C, Traverso H, Bano Agha S, Macia J, Boring J. Circoncision et le tétanos néonatal: la divulgation du risque et sa réduction par les antibiotiques topiques. International Journal of Epidemiology. 1999; 28 (2): 263-266. [PubMed]

20. Gee WF, Ansell JS. La circoncision néonatale: une vue d’ensemble de dix ans: la comparaison de la pince Gomco et le dispositif Plastibell. Pédiatrie. 1976; 58 (6): 824-827. [PubMed]

21. Rodriguez V, Titapiwatanakun R, Moir C, Schmidt KA, Pruthi RK. Pour circoncire ou ne pas circoncire? Circoncision chez les patients souffrant de troubles de la coagulation. Hémophilie. 2010; 16 (2): 272-276. [PubMed]

22. Avanoglu A, &# X000c7; elik A, Ulman I, et al. la circoncision Safer chez les patients hémophiles: l’utilisation de la colle de fibrine pour l’hémostase locale. BJU international. 1999; 83 (1): 91-94. [PubMed]

23. Bliss DP, Healey PJ, Waldhausen JHT. La fasciite nécrosante après Plastibell circoncision. Journal of Pediatrics. 1997; 131 (3): 459-462. [PubMed]

24. Patel HI, Moriarty KP, Brisson PA, Feins NR. blessures génito du nouveau-né. Journal of Pediatric Surgery. 2001; 36 (1): 235-239. [PubMed]

25. Williams CP, Richardson BG, Bukowski TP. Importance de l’identification des pénis discrètes: prévention des complications de la circoncision. Urologie. 2000; 56 (1): 140-143. [PubMed]

26. Sherman J, Borer JG, Horowitz M, Glassberg KI. Circoncision: reconstruction du gland succès et la survie après l’amputation traumatique. Journal of Urology. 1996; 156 (2): 842-844. [PubMed]

27. Niku SD, JA Stock, Kaplan GW. La circoncision néonatale. Urologiques Cliniques de l’Amérique du Nord. 1995; 22 (1): 57-65. [PubMed]

Articles de The Scientific World Journal sont offerts à titre gracieux de Hindawi Publishing Corporation

RELATED POSTS

  • Les hommes circoncis sont plus …

    JOURNAL INTERNATIONAL DE STD SIDA, Volume 10, Pages 8-16, Janvier 1999. Circoncision et infection par le VIH: examen des la littérature et méta-analyse R. S. Van Howe MD FAAP Département de…

  • photos9 mâle Circoncis

    L’Atlantique Pourquoi certaines femmes choisissent d’obtenir Circoncis J’ai eu récemment une conversation qui a contesté ce que je pensais que je savais sur le rituel controversé appelé…

  • Cat Skin-problème Photos Lice …

    Problèmes de peau chez les chats: Diaporama Chargement Suivant Diaporama Problèmes de peau de chat Si des poses dignes de votre chat ont cédé la place à gratter et lécher constant, un problème…

  • Perte des cheveux de chat Causes Photos …

    Comment arrêter et inverser la perte des cheveux de chat Cat perte de cheveux est pas toujours un problème, avec verser une partie naturelle de la vie d’un chat. Cat versé de plus au cours des…

  • Flesh Disease Eating – Photos …

    Flesh Eating Disease # 8211; Photos, symptômes et traitement Quelle est la maladie manger de la chair? Flesh maladie mangeuse est également connue sous le nom fasciite nécrosante . ce qui…

  • photos et images Chlamydia

    Chi Manipulation Force du corps, lorsqu’il est combiné avec la force de l’esprit et de l’esprit, peut déplacer des montagnes. Seul, cependant, le corps se brise contre la roche comme une…

Laisser un commentaire