Troubles de la cavité nasale …

Troubles de la cavité nasale ...

Troubles de la cavité nasale et les conduits lacrymaux chez les chats

Le lacrymal ou glande lacrymale, située au bord supérieur extérieur de l’œil, produit la partie aqueuse de larmes. Le système de conduit lacrymonasal permet des larmes de drainer de chaque oeil dans le nez. Les troubles de ces structures peuvent conduire soit à des yeux que l’eau excessivement ou des yeux secs. Ils peuvent être congénitales (présentes à la naissance) ou provoquée par une infection, des objets étrangers dans l’œil, ou d’un traumatisme.

Troubles de la cavité et la déchirure conduits nasaux ne sont pas aussi courante chez les chats car ils sont chez les chiens. Cependant, quelques troubles parfois sont vus dans cette espèce.

Obstruction du Nasal Duct (Epiphora)

De temps en temps les chats connaîtront un débordement chronique de larmes en raison d’une obstruction du canal nasal appelé larmoiement. Ceci est plus fréquent chez les races perses et l’Himalaya. Dans la plupart des cas, il n’y a aucune raison d’inquiétude lorsque cela se produit, car elle ne conduit pas à des problèmes médicaux. Cependant, si l’apparence est un problème, la condition peut être corrigée chirurgicalement.

Inflammation du Sac Tear (Dacryocystite)

Inflammation du sac lacrymal est rare chez les chats. Elle est généralement causée par l’obstruction du sac lacrymal et le nasolacrimal joint larme conduit par des débris inflammatoires, des corps étrangers, ou des masses de pressage sur le conduit. Elle se traduit par un larmoiement, une conjonctivite qui est résistante au traitement, et à l’occasion d’une ouverture de vidange dans le milieu de la paupière inférieure. Si votre vétérinaire soupçonne une obstruction du canal, il ou elle peut tenter de le débloquer en le rinçant avec de l’eau stérile ou une solution saline. Les rayons X du crâne après l’injection d’un colorant dans le conduit peut être nécessaire pour déterminer le site, la cause et les perspectives des obstructions à long terme. Le traitement habituel consiste à maintenir le conduit débloqué et en utilisant un collyre contenant des antibiotiques. Lorsque le canal lacrymal a été irréversiblement endommagé, la chirurgie peut être nécessaire de créer une nouvelle voie de drainage pour vider les larmes dans la cavité nasale, des sinus ou de la bouche.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire